www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : Débuter dans le métier 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
16 janvier 2011

PES : premières victimes de la mastérisation

Depuis le retour des vacances de la Toussaint, ces collègues ont pris en charge des classes avec toutes les difficultés prévisibles :

* Certain(e)s ont eu des remplacements de plusieurs mois, voire jusqu’à la fin de l’année scolaire,

* D’autres vont avoir une successions de remplacements de trois semaines, avec ce que cela implique au niveau de la prise en main de la classe qu’il faut à chaque fois recommencer (nouveaux élèves, nouvelle école et nouveau niveau de classe)

* Quelques un(e)s connaissent des périodes de « chômage technique » en restant dans leur école de rattachement ou assurant des fonctions de ZIL (contrairement à ce qui était prévu !)

* Enfin, 26 PES ont pris leur poste dans des conditions difficiles suite au déplacement expéditif des BD en novembre.

* Dans de nombreux cas, c’est à eux qu’il incombe de prévenir les titulaires qu’ils remplacent.

* Les postes proposés sont parfois difficiles, notamment en double-niveau, en RRS.

Au final aucun stagiaire ne bénéficie du même cursus de formation ou d’égalité de traitement dans la mise en responsabilité !

Sur toutes ces questions de conditions de travail, de formation et de validation, le SNUipp-FSU est intervenu tant auprés du recteur de l’académie de Versailles que de l’IA de l’Essonne qui nous ont reçus en audience le 4 janvier pour le premier et le 11 janvier pour le second.

Dans un premier temps, nous sommes revenus sur les fortes disparités de traitement des stagiaires.

- En ce qui concerne les PES qui sont actuellement dans leur école de rattachement, leur situation devrait évoluer à partir du 17 janvier ; ils devraient retrouver des remplacements. Les remplacements en CM2 ou en RAR doivent faire l’objet d’un accord du PES pressenti. Attention à la possible dérive...

- Nous avons abordé la question de la validation après avoir évoqué le ressenti de certains PES à propos des visites de classe qu’ils percevaient comme plus validantes que conseillantes. L’IA a rappelé que la validation se ferait à partir d’un rapport terminal soumis à l’IEN de circonscription, différent des rapports de visite. Un document d’évaluation académique est en voie d’achèvement. Nous avons réitéré notre demande que des regards croisés de plusieurs personnes soient pris en compte pour cette validation. Les rapports devraient être rédigés fin mai.

Les PES qui auraient connu des difficultés seraient inspectés par l’IEN.

Les PES non validés seraint reçus en entretien.

- En ce qui concerne l’ISSR (indemnité de remplacement), les PES connaissent le même régime (dans tous les sens du terme) que les Brigades Départementales auxquelles ils sont affectés. S’ils remplacent un congé, ils toucheront cette indemnité (N’oubliez pas de remplir les feuillets bleus !). Si les stagiaires sont nommés sur poste vacant : rien !

Le SNUipp-FSU continue d’exiger l’abandon de la réforme de la formation initiale dite de "mastérisation". Il s’inscrit aux côtés de ceux qui en sont les premières victimes, les PES, et de tous ceux qui en souffrent les conséquences : les élèves et les collègues contraints d’"accompagner" ( voir lettre à l’IA des PES de Savigny en pj).

Nous appelons nos collègues à nous rejoindre dans cette bataille pour une formation de qualité et une école porteuse d’avenir en participant au RDV du 22.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.