www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Maternelle 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
30 janvier 2011

Evaluations des GS : qui sème le trouble ?

Le SNUipp-FSU 91 s’est adressé à l’Inspecteur d’Académie de l’Essonne pour contester la procédure d’évaluation des élèves de grande section et de repérage des troubles spécifiques des apprentissages qu’il a demandé de mettre en œuvre aux enseignants des écoles maternelles.

En effet, à notre connaissance, le seul texte où il est question d’effectuer un bilan des acquisitions en fin d’école maternelle est la circulaire du 24-11-2008 qui dit :

Le livret scolaire suit l’élève jusqu’à la fin de la scolarité primaire. Il est transmis à l’école d’accueil en cas de changement d’école. Dès l’école maternelle, les élèves acquièrent des connaissances et des compétences qui servent d’appui aux enseignements de l’école élémentaire. C’est pourquoi, un bilan des acquisitions de l’école maternelle, réalisé en référence aux programmes, est effectué en fin de grande section et joint au livret scolaire.

Le document de la DEGESCO d’où sont extraites les évaluations précise dans sa présentation :

Le principe d’un bilan des acquisitions des élèves en fin d’école maternelle est fixé par la circulaire 2008-155 du 24-11-2008 définissant le livret scolaire. Ce bilan prend comme référence le programme de l’école maternelle, il utilise une méthodologie adaptée à l’âge des enfants.

S’il s’agit bien d’un bilan de fin d’école maternelle, il est souhaitable l’interpréter dans une perspective dynamique qui prenne en compte les progrès de l’élève sur toute sa scolarité en maternelle.

La référence au programme est essentielle pour couvrir au mieux les objectifs de connaissances et de compétences de fin d’école maternelle mais aussi pour s’y limiter, sans anticiper sur les objectifs qui relèvent de l’école élémentaire.

L’évaluation des connaissances et compétences acquises peut se faire soit par observation directe des élèves en situation de classe ou par l’observation de leurs productions à l’aide d’un guide d’observation ; soit par des prises d’information dans des situations conçues pour l’évaluation. Ces deux démarches ne s’opposent pas mais sont complémentaires. C’est au maître qu’il appartient de choisir entre l’une et l’autre.

Pour aider les maîtres, la direction générale de l’enseignement scolaire propose dans ce document un ensemble d’activités pour évaluer les acquis des élèves assortis de commentaires à l’attention des maîtres.

Nous avons également interpellé l’IA sur la pertinence de cette procédure.

En effet, pourquoi évaluer de façon aussi formelle voire rébarbative nos élèves ?

Cette procédure ne va-t-elle pas à l’encontre de ce que les enseignants de maternelle cherchent à mettre en œuvre dans leur classe : donner du sens aux apprentissages, développer un climat de classe propice au travail en stimulant leurs intérêts , créer une vie de groupe épanouissante pour découvrir la collaboration, l’esprit de recherche, l’observation et la manipulation des éléments du monde qui nous entoure pour le comprendre ?

Que penser d’une évaluation en janvier de compétences de fin de maternelle dont certaines ne seront pas acquises par un nombre conséquent d’enfants même si elles sont inscrites dans les nouveaux programmes de 2008 ? Il est vrai que le précédent des évaluations des CM2 est là pour nous prouver que c’est possible .

Enfin, pourquoi avoir établi un lien de cohérence avec la détection de TSA alors que les professionnels interrogés s’accordent à dire qu’on ne peut parler de TSA avant le CE1 ?

Le SNUipp-FSU 91 attend donc la réponse de l’IA.

Nous demandons à nos collègues de suspendre la mise en oeuvre de cette procédure et de faire parvenir toutes les questions et réflexions (voir pj) que leur inspire cette demande .

 

5 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.