www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : Dossiers  / rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
27 août 2011

Rythmes scolaires : les choix du ministre

Le comité de pilotage de la conférence nationale sur les rythmes scolaires a rendu publiques ses propositions.

Elles invitent à des bouleversements dans l’organisation des temps de l’École notamment l’allongement de l’année scolaire de 36 à 38 semaines, avec un éventuel zonage estival, le retour en primaire à la semaine de 9 demi-journées, une baisse des horaires quotidiens de classe (cinq heures au maximum jusqu’en 5ème) et une présence pour tous les élèves de 8 h 30 à 17 h à l’école et au collège, avec un accompagnement éducatif « obligatoire » de deux heures et une pause méridienne d’ 1h30 minimum sans enseignement, ni soutien.

Le comité préconise une démarche de projet éducatif global liant tous les partenaires : enseignants, familles, associations, collectivités...

S’il remet en cause l’étanchéité entre temps scolaire et péri-scolaire ou le travail à la maison, il pose aussi la question de l’implication des collectivités territoriales et du financement des activités périscolaires.

Pour le SNUipp-FSU, le changement doit être porteur d’amélioration des conditions d’apprentissage et de vie des élèves et d’exercice du métier avec des temps pour se concerter et travailler en équipe.

Tout alourdissement du temps et de la charge de travail des enseignants serait inacceptable comme le serait un accroissement des inégalités territoriales en matière d’offre éducative en faisant peser sur les collectivités locales de nouvelles charges.

Enfin, tout transfert des décisions au niveau départemental ou communal ne saurait être une réponse.

Aujourd’hui le défi de réduire les inégalités scolaires entre les élèves doit prendre en compte la dimension qualitative du temps scolaire (contenus enseignés, pratiques professionnelles…), la formation des enseignants, les conditions de scolarisation et d’études des élèves et d’enseignement des enseignants (effectifs allégés, locaux adaptés, diversité des situations d’apprentissage...), l’articulation entre rythmes scolaires, sociaux et familiaux (loisirs, devoirs, transport, temps journalier passé à l’école....).

En proposant dès 2013 d’avancer prioritairement sur deux points : la réduction des congés d’été et la pause méridienne, Luc Chatel va à l’encontre d’une réflexion sur l’ensemble des paramètres, et évite ainsi toute remise en cause d’une politique budgétaire et éducative qui aboutit à « moins d’école » et non pas « mieux d’école ».

 

9 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.