www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : COMPTES-RENDUS D’INSTANCES  / CTSD 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
10 février 2012

Les enseignants spécialisés et les animateurs-soutien...

... ont fait l’objet d’un groupe de travail "priorité carte scolaire" ce jour.

Parmi les 47 postes de RASED supprimés, 12 collègues (8 option E, 4 option G) nommés à titre définitif vont devoir participer au mouvement alors qu’à l’heure actuelle 6 postes E et 1 poste G sont vacants ! Au bout du compte, une dizaine de collègues risquent de se retrouver sans poste spécialisé à la rentrée.

Le SNUipp-FSU a voulu que les règles générales soient clarifiées : ce sont bien les derniers collègues nommés sur le réseau qui devront participer au mouvement. Il n’y a pas différenciation entre sédentarisés et non sédentarisés. Cela ne va d’ailleurs pas sans poser des problèmes à l’administration qui a créé ces postes sédentarisés que nous avions dénoncés à l’époque. N’hésitez pas à nous contacter à ce sujet (01 60 77 97 70).

Le SNUipp-FSU 91 et les autres organisations syndicales se sont opposés aux "nouveautés" proposées par l’IA, à savoir une priorité sur des postes classe dans des écoles définies par les IEN comme prioritaires pour bénéficier de l’expérience d’un maître spécialisé. Les collègues auraient eu non seulement à assurer l’enseignement dans une classe mais aussi le rôle de personne ressource alors que leur certification, et la rémunération afférente, ne leur était plus maintenue ! La conscience professionnelle et le bénévolat ont leurs limites ! Ainsi, l’Inspection Académique reconnaît qu’il existe des besoins en enseignement spécialisé alors qu’elle ferme des postes spécialisés.

Autre possibilité leur était offerte d’obtenir une priorité à titre provisoire sur des options D (CLIS & ULIS) sous condition de s’engager à repasser un CAPASH option D. Sachant que 26 CLIS et 9 ULIS sont actuellement vacantes, nul besoin de priorité pour que les collègues qui le souhaitent puissent postuler en AFA sur ces postes ! Dans l’état actuel du projet de réglement départemental, la priorité carte scolaire pour les enseignants spécialisés s’effectuera sur des postes de même nature sur la circonscription puis sur l’ensemble du département.

Pour les animateurs-soutien, ils seront prioritaires sur tous postes en Education Prioritaire dans leur circonscription, puis sur les circonscriptions limitrophes puis sur les limitrophes des limitrophes. Ces postes supplémentaires dans les écoles, que le SNUipp-FSU revendique pour toutes les écoles, sont massivement fermés (pratiquement 50% sur 2 ans) alors que le bilan de l’Education Prioritaire a montré leur utilité pour maintenir des résultats convenables malgré la dégradation sociale.

Enfin, le SNUipp-FSU 91 s’est élevé contre toutes les fermetures de postes et le démantèlement de tous les dispositifs d’aide. Cette situation dramatique pour les enseignants spécialisés, pour le fonctionnement des RASED et les élèves est bien le résultat de la politique éducative inepte menée depuis 5 ans.

Nous invitons tous les collègues à venir manifester leur mécontentement devant l’Inspection Académique le jeudi 16 février à partir de 17h00 à l’occasion de la tenue du CDEN traitant de ces questions.

 

9 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.