www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : COMPTES-RENDUS D’INSTANCES  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
10 mai 2012

Déclaration du SNUipp-FSU 91 à la CAPD du 10 mai 2012

Cette CAPD se réunit alors que s’ouvrent de nouvelles perspectives sociales et politiques.

Le SNUipp-FSU 91 s’en réjouit d’autant plus que, pendant plusieurs mois, nous avons appelé nos collègues à exprimer dans leur vote l’impérieuse nécessité de rompre avec la politique antisociale menée ces 5 dernières années par Nicolas Sarkozy.

C’est sans doute en guise d’ultime punition que l’ancien président a fait promulguer au J.O du 8 mai le décret sur l’évaluation des enseignants.

L’ordre du jour de la CAPD constitue une fois encore une parfaite illustration de cette politique mortifère.

Beaucoup moins de participants cette année du fait des fermetures prononcées. Moins de postes offerts, réticence des collègues à bouger de peur de se retrouver dernier nommé et subir des mesures de carte scolaire à répétition, postes bloqués pour des PES pour répondre au cahier des charges d’une formation inepte, nous arrivons au blocage de l’institution.

Résolument attachés à la transparence et au respect des règles établies, nous réitérons notre ferme opposition aux postes à profil qui refusent, de fait, ce qu’est fondamentalement l’égalité de traitement et des droits des personnels dans tous les domaines, comme celui du mouvement à niveau de certification égale, et demandons qu’il soit mis fin à cette procédure.

Le SNUipp-FSU 91 restera l’interlocuteur exigeant et combatif qu’il a toujours été face aux erreurs, aux injustices ,aux inégalités, et aux droits non-respectés afin qu’une nouvelle politique éducative soit menée après des années de régressions et destructions du service public d’éducation.

Car c’est bien de reconquête voire de reconstruction dont il s’agit :

- reconquête des missions de l’école pour une véritable réussite de tous nos élèves, notamment par une réelle prise en charge de la difficulté scolaire et de l’éducation prioritaire,

- reconquête de la dignité et la fierté d’être enseignant que n’ont cessé de déprécier l’ex-président et ses différents ministres de l’Éducation,

- reconquête des droits des personnels, de la représentation paritaire et de la place de la parole syndicale avec un vrai dialogue et non des simulacres de négociations,

- reconquête de la devise républicaine et notamment du mot Fraternité si souvent mis à mal ces derniers temps par des déclarations discriminatoires.

Fort de ses exigences revendicatives et de la confiance d’une majorité de nos collègues, le SNUipp-FSU 91 exige que des mesures soient prises en urgence par l’adoption d’une loi de finance rectificative permettant de rouvrir les postes nécessaires et l’abrogation du décret sur l’évaluation des enseignants, ainsi que des mesures de fond pour les 5 années à venir.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.