www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : COMPTES-RENDUS D’INSTANCES  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
24 mai 2012

Déclaration à la CAPD du 24 mai 2012

Une fois encore, le SNUipp-FSU 91 tient à dénoncer l’existence de la Hors-Classe, véritable facteur d’individualisation et d’inégalité de la rémunération des personnels.

Avec un taux d’accès de l’ordre de 2%, bien inférieur à ceux observés pour le second degré voire des IEN, il est nécessaire de remettre à plat la question des salaires. Après trois années de gel du point d’indice, une nette dégradation du pouvoir d’achat est observable par tous. Beaucoup de collègues partent à la retraite sans même avoir été promu(e)s au 11ème échelon. Plus que jamais, nous revendiquons la suppression de la Hors-Classe remplacée par la refonte des grilles indiciaires (9 échelons) avec l’indice terminal 783, correspondant au 7ème échelon de la HC.

De même, la multiplication des primes et indemnités ne sauraient être une réponse satisfaisante à cette baisse de pouvoir d’achat. Outre la problématique de l’individualisation et de la division des personnels, les collègues doivent être conscients que le budget de ces primes n’a pu être dégagé que par la suppression des postes et la dégradation des conditions de travail, le gel des salaires. Non intégrées dans le salaire, elles n’entreront que pour une infime partie de la future pension de retraite.

C’est pourquoi, avec la FSU, le SNUipp demande l’ouverture de négociations salariales dans la fonction publique. Elles doivent déboucher sur une augmentation du point d’indice, l’attribution de 50 points d’indice pour l’ensemble des collègues, une refonte des grilles avec accès à l’indice terminal 783. Il continue d’exiger la suppression du jour de carence.

Concernant les départs en congé formation, la situation difficile du département laisse augurer des départs a minima.

En effet, l’année dernière le volume horaire n’était que de 180 mois, soient 15 Equivalents Temps Plein (ETP) traduisant une baisse de 20 % par rapport à 2010 (19 ETP) pour plus de 6800 postes d’enseignants existants sur le département. Aucun dispositif de seconde carrière n’existant à l’Education Nationale, la formation continue étant de plus en plus exsangue, c’est pourtant la seule possibilité offerte pour renforcer sa pratique professionnelle ou envisager une réorientation professionnelle.

Enfin, en ce qui concerne les évaluations nationales CE1 et CM2, le SNUipp-FSU 91 prend acte du communiqué de presse du ministre de l’Education Nationale.

Ces évaluations, largement rejetées, sont sévèrement remises en cause par de nombreux chercheurs et le Haut Conseil à l’Education. Elles ont fait l’objet de nombreuses manipulations du précédent ministère afin d’asseoir la pseudo-efficacité des choix politiques de l’ancien président. Par conséquent, le SNUipp-FSU 91 appelle les collègues à utiliser ces évaluations comme outil interne à l’école comme l’a indiqué Monsieur Peillon et ne pas procéder à la remontée des résultats sous quelque forme que ce soit.

Le SNUipp-FSU 91 veillera à ce que le versement de la prime liée à ces évaluations ne soit pas conditionné à la transmission des résultats et à ce que tous les collègues ayant un niveau CE1 ou CM2 en bénéficient.

Le SNUipp-FSU 91 considère qu’il est temps de faire le bilan des précédentes « réformes » : évaluations, Aide personnalisée, stages de remise à niveau, Livret Personnel de Compétences, socle commun... en donnant enfin la parole à ceux et celles qui mettent en œuvre l’Education au quotidien : les ENSEIGNANT-E-S !

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.