www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : COMPTES-RENDUS D’INSTANCES  / CTSD 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
9 avril 2013

déclaration de la FSU lors du CTSD carte scolaire du 4 avril 2013

Ce CTSD est une phase importante de préparation de la rentrée 2013. Notre département reçoit 123 postes supplémentaires, ce qui rompt avec la tendance antérieure de vouloir toujours supprimer des postes. Pour autant, nous avons les plus vives inquiétudes concernant les conditions de la future rentrée.

Le solde – positif et provisoire - des ouvertures/fermetures est de 21 postes pour une arrivée de 1874 élèves supplémentaires. Au quotidien, les effectifs des classes seront toujours aussi surchargés. L’Essonne restera le dernier département de France en termes de E/C, notamment en élémentaire et en éducation prioritaire.

Les quatre postes dévolus au remplacement n’amélioreront pas la situation. Nous notons aussi que de nombreuses écoles se situant à un ou deux élèves du seuil d’ouverture ne se sont pas vues proposer une ouverture différée.

Concernant l’Education spécialisée, nous apprécions l’attention portée à la prise en charge du handicap, même si nous regrettons l’absence de dynamique concernant les RASED. Par ailleurs, nous demandons que soit examinée la situation des CLIN puisque certains secteurs arrivent à saturation.

La situation de l’Education prioritaire est très préoccupante. Elle « gagne » un tout petit peu mais perd beaucoup.

L’accueil des TPS devrait se faire dans de bonnes conditions avec les postes dédiés au mouvement, un effectif de classe réduit et dans des locaux adaptés. Nous voulons que soient clairement explicitées les conditions d’affectation pour le mouvement à venir.

Il doit en être de même pour les 20 postes de maîtres surnuméraires qui doivent être identifiés. Ce doit être des postes à titre définitif, non profilés pour laisser aux équipes le soin de s’organiser librement. Nous réitérons notre demande de sortir les postes d’ASOU des postes à profil, entre autres naturellement.

Abordons maintenant la question qui fâche vraiment, à savoir le relèvement des seuils d’ouvertures/fermetures dans les écoles maternelles en Education prioritaire. Alors que de récents travaux démontrent que la réduction des effectifs des classes, notamment dans les zones prioritaires, a des effets positifs sur la réduction des inégalités scolaires, ces écoles maternelles subiraient une décision contraire avec une hausse moyenne de 2 élèves par classe.

Rien ne saurait justifier une telle mesure, et surtout pas les postes d’accueil des TPS pour lesquels des moyens fléchés ont été fournis au département, et qui sont loin de couvrir les besoins du département. Nous exigeons le maintien des seuils actuels, à défaut de leur abaissement.

Si le SNUipp-FSU et la FSU notent que les mesures citées (accueil des moins de 3 ans, plus de maîtres que de classes) sont positives, il ne faudrait pas pour autant qu’elles constituent des biais pour gérer la pénurie.

Nous estimons que le dispositif des maîtres surnuméraires a vocation à être généralisé, sur des affectations pérennes, à toutes les écoles conjointement avec une baisse des effectifs par classe partout.

Comme on le voit, si un mieux peut être constaté par rapport à la rentrée 2012, les conditions de rentrée seront malgré tout inférieures à celles de la rentrée 2011.

De nombreuses zones d’ombre subsistent concernant la lourdeur des effectifs, la difficulté scolaire, l’Education Prioritaire, mais aussi la formation des enseignants et sa reconnaissance pécuniaire.

Sur la question des rythmes scolaires, qui a connu une première étape en fin de semaine dernière, la parole des enseignants n’a pas été entendue par certaines municipalités qui ont choisi de passer en force ! La qualité des relations risque d’en pâtir. Notre demande de réécriture d’un décret mal ficelé reste d’actualité.

Pour toutes ces raisons et pour que la refondation en soit vraiment une, la FSU appelle les personnels à manifester samedi 6 avril, à Paris.

 

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.