www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : COMPTES-RENDUS D’INSTANCES  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
5 juin 2014

Compte-rendu de la CAPD du 5 juin

Compte-rendu de la CAPD Mouvement à titre définitif du 5 juin. A l’ordre du jour, le Mouvement à titre définitif.

Ce matin s’est tenue la CAPD Mouvement à titre définitif.

Dans la discussion générale, le SNUipp-FSU 91 est particulièrement intervenu sur 2 points :

- Les postes à profil : nous avons dénoncé le principe même de ce mode d’affectation qui remet en cause les diplômes professionnels ou l’inscription à la liste d’aptitude en dehors de toute règle compréhensible par tous. Fidèles à sa position, le SNUipp-FSU 91 a donc été la seule organisation à refuser de donner suite à la proposition du Dasen de faire statuer la CAPD sur la situation de collègues non départagés. On ne peut être contre les postes à profil et tenter d’influer sur des décisions que l’administration prend généralement seule et pour lesquelles elle dénie tout contrôle paritaire.
- Les nominations sur les postes ULIS qui ne sont pas réellement traitées en commissions paritaires du fait que des enseignants des premier et deuxième degrés peuvent y postuler.

Sur le mouvement à proprement parler :

- Le SNUipp-FSU 91 avait, en amont, fait corriger une quarantaine de barèmes. Il en a fait corriger d’autres en séance.
- Nous avons demandé que le mouvement des Enseignants Spécialisés E et G soit revu suite aux nombreuses anomalies relevées. Tout est maintenant conforme.

- Concernant les psychologues scolaires, le SNUipp-FSU 91 a demandé que les sortants de stage DEPS soient traités à égalité avec les titulaires d’un Master 2 ou d’un DESS. Il nous a été répondu que les stagiaires DEPS n’étaient pas encore diplômés contrairement aux autres. Cela pose un problème de calendrier. Trois stagiaires et un titulaire restent sans poste ; nous espérons qu’ils/elles pourront toutefois exercer leur nouveau métier tant les besoins sont importants. Grâce à notre « opération transparence », publication anonyme des barèmes pour chaque poste, puis le contrôle des centaines de dossiers qui nous avaient été confiés, nous avons pu faire remonter des situations de collègues qui ont eu une affectation conforme à leur barème.

Tous et toutes ont été destinataires d’un mail les informant de leur situation à l’issue de la CAPD. Il est toujours temps de nous contacter par téléphone (01 60 77 97 70) ou par un mail vide avec pour objet Résultats du mouvement après CAPD suivi des nom et prénom à (snu91@snuipp.fr ) pour connaître votre affectation éventuelle.

En question diverse, le SNUipp-FSU 91 est revenu sur les temps partiels sur autorisation et la politique suivie par la DSDEN : les collègues à 75% sur autorisation complèteront les temps partiels de droit pour dégager des postes entiers ou des demi-postes pour les stagiaires. Il nous a été affirmé que les collègues avec une situation médicale avérée ne se verraient pas refuser ce temps partiel sur autorisation.

Le mouvement en chiffres :
- 1951 collègues ont participé au mouvement
- 788 collègues changent de postes soit 40,39% des participants.
- 644 retrouvent leur poste soit 33 % des participants
- 519 restent sans poste 26,6 % soit des participants

L’effet cumulé des priorités et des postes bloqués restreint les possibilités d’affectation sur les postes d’adjoints.

La CAPD du 3 juillet traitera notamment des AFA (Affectation à l’année). Pour le reste, les affectations à titre provisoire seront traitées à la CAPD du 27 août contre l’avis du SNUipp-FSU 91.

Les élu(e)s du SNUipp-FSU 91 à la CAPD : Karim Benamer, Martine Brunet, Emmanuel Cabiran, Jean-Christophe Dumas-Pilhou, Alain Goiny, Jean-Claude Tessier

En document joint : La déclaration liminaire du SNUipp-FSU 91

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.