www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : Débuter dans le métier  / Néo-titulaires 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
31 mai 2017

PES et remplacements

Des personnels enseignants du premier degré, titulaires et stagiaires, peuvent être chargés, dans chaque département, d’assurer le remplacement...

L’article 1 du décret n° 2017-856 du 9 mai 2017 relatif à l’exercice des fonctions de remplacement des enseignants du premier degré stipule que :

« Des personnels enseignants du premier degré, titulaires et stagiaires, peuvent être chargés, dans chaque département, d’assurer le remplacement des enseignants momentanément absents ou d’occuper un poste provisoirement vacant. »

Si la possibilité de nommer des stagiaires sur des postes de remplaçants n’est pas nouvelle, elle est ici rendue explicite.

Certains DASEN pourraient l’utiliser sans se soucier du lieu de stage, qui pourtant a des répercussions sur les conditions de formation.

Il serait inacceptable que les services « utilisent » les stagiaires pour des remplacements courts, du jour au lendemain sans cohérence par rapport à leur besoin de formation initiale et sans tenir compte du stress inhérent à ce type de poste notamment en ce qui concerne la gestion du groupe-classe.

Voici quelques rappels des modalités de mises en stage, telles que définies dans la circulaire n° 2014-080 du 17-6-201, ainsi que les mandats adoptés au congrès de Rodez du SNUipp FSU, concernant les stages de formation initiale :

Circulaire n° 2014-080 du 17-6-201Mandats de Rodez SNUipp FSU
La détermination des lieux de stage […] doit favoriser un accompagnement maximal des stagiaires, tant dans le choix des écoles et établissements que des classes et services attribués. Dans le premier comme le second degré, une affectation géographiquement favorable par rapport aux lieux de formation (proximité ou facilité de l’accès aux moyens de transport et/ou aux grands axes routiers) sera à privilégier, dans toute la mesure du possible.
Les affectations dans les écoles et établissements les plus difficiles de l’éducation prioritaire devront être évitées (notamment les écoles et établissements Rep+ ou relevant des réseaux Éclair). En outre, il conviendra d’aménager les services de manière à éviter l’affectation sur des postes spécialisés ou devant les classes les plus difficiles. Aucun professeur des écoles stagiaires ne pourra se voir attribuer un cours préparatoire, sauf cas particulier.
Les stages (observation, pratique accompagnée, responsabilité) doivent être conçus dans une logique de formation et non d’emploi, ce qui implique que l’ESPE, lieu premier de la formation, soit le lieu d’affectation des PES. Ils doivent inclure des temps de préparation et d’analyse de pratiques et permettre de découvrir tous les cycles. En aucun cas, des étudiant-es ne doivent être en responsabilité de classe. Pour les PES, les stages ne doivent pas dépasser un tiers temps de formation, inclure des stages massés permettant de découvrir tous les cycles et respecter une progressivité de l’observation à la responsabilité. Les stages en PRAC doivent être effectués chez des PEMF et non chez des MAT, qui ne sont pas des formateurs-trices. Dans le cadre actuel, les stagiaires ne doivent pas effectuer leur stage en responsabilité dans les classes et les zones les plus difficiles.

Le SNUipp-FSU interviendra auprès du ministère afin que des garanties soient apportées pour que les conditions de stage soient présidées par une logique de formation.

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.