www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : ACTIONS 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
2 septembre 2017

LOI TRAVAIL : TOUS ET TOUTES CONCERNE-ES : appel à la grève du 21 septembre

LOI TRAVAIL XXL : NOUS SOMMES TOUS ET TOUTES CONCERNE-E-S ! Les ordonnances sur la Loi Travail renforcent la précarité et affaiblissent les droits des salarié-es.

A court terme, elles auront un impact direct sur la vie de nos proches, sur les conditions de vie de nos élèves en renforçant les inégalités sociales.

C’est la première étape d’un projet plus vaste pour remettre en cause les acquis sociaux. En effet, qui peut croire que les salarié-e-s du secteur public ne seront pas mangé-e-s à la même sauce, dans un « souci d ’équité » bien sûr, comme on a pu le constater pour les retraites depuis 20 ans ?

A moyen terme, c’est toute la Fonction Publique qui sera touchée pour cause d’alignement sur le privé (retraites par exemple).

La Fonction Publique est une cible prioritaire de ce gouvernement. D’ores et déjà sont actés :

> Le gel du point d’indice,

> Le retour du jour de carence pour les congés maladie,

> Le report d’un an, pour l’instant, des mesures PPCR concernant la revalorisation,

> La baisse de salaire de 3,7% pour cause d’augmentation non compensée de la CSG au 1er janvier 2018,

> La suppression de 120 000 postes sur le quinquennat.

A moyen terme, le projet Macron, c’est la remise en cause du statut de la Fonction Publique : alignement du calcul des retraites avec le privé, embauche directe, délégation de ses missions au secteur marchand.

Pour nous, tout ce qui peut mettre en échec le gouvernement dans sa volonté de remettre en cause le code du travail, la protection sociale, les retraites, etc. entre dans un rapport de force général protecteur. Tout échec du gouvernement l’entravera dans son projet global.

La FSU a déposé un préavis de grève pour le 21 septembre.

Le SNUipp-FSU 91 appelle les collègues à entrer dans l’action ce jour-là,

à faire grève et à manifester !

Les organisations syndicales FSU, FNEC FP FO , CGT éduc’action, SGEN-CFDT, SE-UNSA ont formulé un VŒU pour les Contrats aidés :

« Les organisations syndicales FSU, FNEC FP FO , CGT éduc’action, SGEN-CFDT, SE-UNSA, représentatives au CTSD de l’Essonne, réuni le jeudi 7 septembre 2017, font le constat, 6 jours après la prérentrée, que la décision prise par le gouvernement de supprimer plus de 150 000 contrats-aidés CUI-CAE à cette rentrée 2017, dont plus de 23 000 dans l’Éducation Nationale, constitue un véritable plan social d’une hauteur rarement atteinte, d’une violence sociale inouïe et inhumaine, qui rejette au chômage des milliers de salarié-es. Près de 50 000 contrats-aidés employés par les mairies exerçant dans les écoles sont aussi visés. Au regard des multiples informations recueillies en quelques jours, nul ne peut nier qu’elle a des conséquences désastreuses dans les écoles, les établissements secondaires, les services administratifs du département de l’Essonne, en les privant de ces emplois indispensables à leur bon fonctionnement. Les organisations syndicales demandent, dans un premier temps, que ces personnels puissent bénéficier d’un renouvellement de contrat jusqu’au terme de sa durée maximale prévue et d’une réelle formation professionnelle. Dans un second temps, les missions exercées par ces personnels doivent être reconnues et évoluer vers de véritables métiers de la Fonction Publique, stables, pérennes, correctement rémunérés et la création de CDI dans le privé. »

Adopté à l’unanimité

 

9 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.