www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : ACTUALITE 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
5 novembre 2019

Plus jamais ça !

Plus jamais ça : rassemblements partout en France le 6 novembre Suite au suicide de Christine Renon, les organisations syndicales FSU UNSA CGT SUD et CFDT ont demandé la tenue d’un CHSCT au ministère afin d’évoquer en urgence la question des conditions de travail dans les écoles. Ce sera également l’occasion pour les personnels d’exprimer ce jour-là leurs doléances.

Suite au suicide de Christine Renon, les organisations syndicales ont demandé la tenue d’un CHSCT au ministère afin d’évoquer en urgence la question des conditions de travail dans les écoles. Ce sera également l’occasion pour les personnels d’exprimer ce jour-là leurs doléances.

Le 1er octobre dernier, les organisations syndicales représentées au Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) s’adressaient au ministre pour lui demander une réunion extraordinaire de cette instance. Au programme, les représentantes et représentants du personnel ont exigé du ministère une information précise sur la connaissance des actes suicidaires ainsi qu’un travail sur les mesures de prévention. Elles ont obtenu gain de cause.

A cette occasion, elles réclameront également au ministère une réelle amélioration des conditions de travail des directeurs et directrices d’école et de tous les personnels qui font vivre les écoles, les établissements et les services. Elles rappelleront que cela passe par une meilleure reconnaissance de leur professionnalité, des mesures pour garantir la santé, la sécurité, le bien-être au travail et le développement des services de médecine de prévention ainsi que la mise en place d’une organisation moins verticale et moins injonctive, valorisant au contraire le travail collectif.

Ce sera aussi l’occasion de dénoncer une nouvelle foi la suppression programmée des CHSCT qui aggravera la prise en charge de celles et ceux qui sont en souffrance.

Enfin, elles demanderont à nouveau que les représentants des personnels puissent poursuivre leur rôle de contrôle sur toutes les opérations de mouvement et d’avancement de carrière des personnels, alors même qu’il est prévu de les en déposséder dès 2020.

Aussi le SNUipp-FSU propose que l’ensemble des personnels, directeurs, directrices, enseignants et enseignantes, psychologues, conseillers et conseillères pédagogiques mais également AESH puissent ce jour-là, par diverses actions, porter leur revendications pour améliorer les conditions de travail dans les écoles. Rassemblements, conférences de presses, recueil de cahiers de doléances… autant de moyens qui permettront aux personnels des écoles d’exprimer leur colère à l’occasion de cette réunion extraordinaire du CHSCT Ministériel.

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.