www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Direction 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
12 novembre 2020

Direction d’école : nouvelle dégradation de la situation des directrices et directeurs d’école

Alors que nous pensions avoir atteint le fond du puits en matière de déconsidération par notre hiérarchie, les atermoiements et les volte face aggravent encore le malaise professionnel des directeurs et directrices d’école. Le SNUipp interpelle ,une nouvelle fois, le ministre et propose aux collègues une campagne : "STOP SURCHARGE"
PNG - 285 ko
visuel_direction_2020

Guislaine DAVID

Arnaud MALAISÉ Régis METZGER

Co-Secrétaires généraux

A

Monsieur Jean-Michel BLANQUER

Ministre de l’Éducation nationale

110 rue de Grenelle

75357 Paris SP

Monsieur le Ministre,

Le 8 octobre dernier, nous sollicitions une audience sur la direction d’école pour laquelle nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse.

Pourtant, depuis un mois, nos collègues directrices et directeurs subissent de nouvelles dégradations de leurs conditions de travail.

Malgré le contexte sanitaire qui a accru la diversité et la quantité de tâches et de responsabilités, aucun allègement n’a été effectué, aucun temps supplémentaire n’a été accordé.

Durant ces vacances scolaires et à cette rentrée, les directrices et directeurs d’école font face à un flux continu de consignes descendantes, tardives et trop souvent contradictoires(modalités d’organisation de l’hommage à Samuel Paty, mesures sanitaires).

Bien trop souvent ils demeurent sans réponse à leurs questions ou ils reçoivent les informations par les médias.

La surcharge, l’isolement et l’absence de reconnaissance unanimement constatés au printemps dernier s’accroissent de façon insupportable.

Vous vous étiez pourtant engagé à y mettre fin.

Dans ce contexte, nous renouvelons notre demande de vous rencontrer au plus vite.

Nous exigeons par ailleurs un moratoire immédiat sur l’ensemble des enquêtes adressées aux directions d’école.

Enfin, à contexte exceptionnel, mesures exceptionnelles.

Du temps doit être dégagé en urgence,pour les directrices et directeurs, comme pour les équipes des écoles. Les annonces concernant les temps de décharge, l’aide au fonctionnement de l’école, la revalorisation doivent se matérialiser rapidement auprès de la profession.

Nous lançons aujourd’hui avec la profession une campagne « STOP Surcharge : je ferai « dans la mesure du possible »pour donner aux collègues directrices et directeurs la liberté de choisir les priorités dans leur école.

Des mesures d’allègement des tâches, d’aide au fonctionnement des écoles, d’augmentation des décharges pour toutes les écoles, de revalorisation doivent être prises et appliquées d’urgence.

Dans l’attente de cette rencontre, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations.

Pour le Co-secrétariat

Guislaine DAVID

Vous trouverez ci-dessous une proposition validable en Conseil des Maîtres sur la mise en oeuvre de cette consigne

Zip - 7.9 ko
10_11_2020_motion_de_conseil_des_maitres_direction-20201110124831

 

64 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.