www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : AU GRE DE LA COVID : l’Ecole à l’épreuve de la pandémie 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
29 mai 2020

À partir du 2 juin, on fait comment ?

Initiée le 11 mai, la première phase de réouverture des établissements scolaires est sur le point de s’achever demain.

Les modalités de fonctionnement des écoles en juin ont été annoncées hier lors du discours d’Edouard Philippe et Jean-Michel Blanquer.

Mais de nombreuses questions se posent encore.

Accueil prioritaire des CP et des CM2, volontariat de la scolarisation des élèves, protocole sanitaire imposant une limitation des effectifs accueillis à 15 élèves MAXIMUM en élémentaire et à 10 MAXIMUM en maternelle, possibilité de télétravailler pour les personnels vulnérables ou choisissant de ne pas scolariser leurs enfants....

Toutes ces informations, pourtant indispensables à l’organisation de l’accueil des élèves, avaient été communiquées aux équipes enseignantes dans les tous derniers jours précédant la réouverture des écoles.

Ainsi, la possibilité pour les enseignant·es et les personnels AESH de poursuivre le travail en distanciel pour garder à domicile leurs propres enfants avaient finalement été annoncées aux personnels le 7 mai, soit le dernier jour ouvrable avant la reprise du 11 mai.

Rebelote cette fois-ci puisque les personnels ne savent toujours pas, à l’heure où nous écrivons ces lignes, si le volontariat continuera de prévaloir au niveau de la scolarisation des élèves, si les possibilités de travail en distanciel vont être prolongées...

Nous sommes dans l’attente des directives départementales.

Un conseil d’IEN a lieu en ce moment : il faut donc se rapprocher de son IEN de circonscription en fin d’après-midi, pour connaitre ces directives.

Nous vous tiendrons informés (site et Facebook), dès que nous aurons des retours sur les directives données qui permettront d’organiser cette nouvelle phase de la réouverture des établissements, au-delà du 2 juin.

Un rappel cependant, concernant les personnes vulnérables et/ou vivantes avec une personne vulnérable sous son toit, le mode de travail en distanciel est appliqué tant que la crise sanitaire est en cours.

L’état d’urgence sanitaire entré en vigueur le 24 mars 2020 est prolongé jusqu’au 10 juillet 2020 par la loi du 11 mai 2020.

Pour l’heure, nous réclamons le maintien des modalités de travail en distanciel pour les collègues qui ne peuvent ou ne souhaitent pas faire garder ou scolariser leurs enfants.

Nous réclamons également la fin des pressions des collectivités locales quant à un accroissement du nombre d’élèves et des niveaux accueillis.

Les équipes sont les seules à même de déterminer les capacités d’accueil en fonction des conditions matérielles et humaines de l’école.

Le SNUipp-FSU91

 

43 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.