www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 91

Vous êtes actuellement : SANTE et SECURITE   / COVID 19, Conditions sanitaires de réouverture des écoles et droits des collègues 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression s'abonner  à la rubrique {}
2 avril 2021

GT sur le confinement avec la rectrice. L’autosatisfaction est de mise

Ce qui ressort de ce GT pour les 3 jours de classe à venir. La rectrice de l’académie de Versailles a reçu les organisations syndicales siégeant en comité technique ou en CHSCT.

Pour elle, les écoles avaient largement anticipé les choses, le service public est mieux préparé que l’année dernière.

La rectrice oublie que ce sont les collègues qui ont eu la conscience professionnelle de se mettre à niveau pour ne pas revivre les mêmes conditions qu’en mars dernier. Le ministre, lui, s’est arc bouté sur ses lubies comme les constellations, le plan français et le plan lecture, plutôt que d’anticiper une fermeture des écoles qu’il refusait d’envisager.

La FSU a fait remonter l’épuisement des collègues et les pressions inacceptables exercées par certains IEN. Elle a déclaré que chacun pouvait choisir les modalités pour assurer la continuité pédagogique. (liberté pédagogique)

Donc peu de réponses...

Néanmoins...

Pour elle, les établissements ne sont pas fermés !!!, donc la présence est possible sur la base du volontariat mais pas obligatoire.

Service d’accueil : sur la base du volontariat, le principe d’une indemnisation est acquise, les modalités n’en sont pas fixées. Pour mémoire, les conditions étaient tellement restrictives l’année dernière que très peu de collègues ont pu en bénéficier.

Travail à distance : La classe virtuelle est une modalité pédagogique parmi d’autres, le fait de donner des "polycopiés" (sic) peu parfaitement convenir.

Accueil des enfants des personnels prioritaires : c’est sous la responsabilité de l’autorité académique. C’est le grand bazar : enfants de soignants et professions libérales de santé, toute la filière dépistage (laboratoires, personnels de test) et vaccination, EPHAD, ASE, PMI, enfants d’enseignants qui ne peuvent les garder, forces de sécurité intérieures et pompiers. Attestation des parents et protocole spécifique.

Pour le SNUipp-FSU 91, cette autosatisfaction est inacceptable.

Nous sommes intervenus pour dénoncer un ministre qui se soucie pas de ses personnels et qui ne fait qu’un minimum indécent pour les protéger.

Le refus d’imposer des consignes claires à tous les chefs de service, dont les IEN fait craindre des injonctions inacceptable.

Contactez-nous en cas de pressions, nous interviendrons.

Un Gt est prévu la semaine prochaine pour anticiper sur les rentrée dans le premier degré le 26 avril et dans le second degré une semaine plus tard.

 

38 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 91

Maison des Syndicats

12 Place des terrasses

91034 Evry,

Tel : 01 60 77 97 70

Email : snu91@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 91, tous droits réservés.